09 mars 2020

Corporate Identity (CI) : le point de vue du graphiste

Raoul Loudvig, Chef de la division « Réalisations » du service Marketing chez Spuerkeess, nous fait entrer dans le monde graphique de la nouvelle Corporate Identity (CI) de Spuerkeess.

Expliquez-nous votre approche pour le relooking du logo ?

Raoul : Il est important de noter qu’un rebranding d’une marque ou une élaboration d’une nouvelle Corporate Identity ne sont pas une condition préalable à la création d’un tout nouveau logo. Avant de commencer ce projet, nous avons fait une analyse de la situation actuelle pour comprendre qui nous sommes et où nous souhaitons aller. L’heure pour un nettoyage de printemps était arrivée.

Même si notre dénomination sociale reste « Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, Luxembourg », nous avons décidé de nous distancer de ces multiples personnalités et de nous concentrer exclusivement sur notre nom commercial « Spuerkeess » et d’abandonner également le nom « BCEE ».

Aussi, avons-nous, au cours des années, lancé trop de produits et services avec leur propre identité visuelle. Résultat : un univers de marques trop diversifié et complexe. Il a donc fallu  rapprocher ces différentes marques à leur marque mère Spuerkeess.

Par la suite, nous avons procédé test après test pour arriver au bon résultat.

Les changements sont minimes, surtout au niveau du carré rouge. Pourrez-vous nous les expliquer ?

Raoul : Afin de rapprocher notre identité visuelle et de maximiser l’identification à la marque mère, nous avons creusé 3 pistes :

Niveau graphique
Niveau graphique
Nous avons maintenu le logo incluant le pont Adolphe et la tour de notre siège social, tel que vous le connaissez. Pour moderniser, équilibrer et donner plus de profondeur au logo, nous avons égalisé l’espacement entre les structures porteuses du pont.
Typographie
Typographie
Après avoir testé plusieurs typographies – dont des nouvelles qui n’existaient pas à l’époque de la création de notre logo - nous avons constaté que notre typographie était toujours bonne. Un changement radical de la typographie était donc inutile et un léger changement de l’espacement entre les lettres suffisait pour rajeunir le logo.
Couleurs
Couleurs
Le troisième aspect analysé était celui des couleurs. Le rouge vif en soi-même reflète non seulement notre personnalité mais a regagné en popularité, ce qu’on remarque d’ailleurs dans son utilisation par de grandes marques multinationales. Vu la valeur de reconnaissance indéniable de notre logo, il aurait été imprudent de changer de couleur. Le bleu utilisé était devenu vieux jeu. La couleur manquait de profondeur et de « classe ». La couleur, composée de 100 % cyan (bleu) et 80% magenta (rouge), nous posait problème au niveau du format imprimé, dû à sa tendance d’avoir des reflets violets et dans nos agences, l’ancienne couleur ne se prêtait pas pour créer une ambiance chaleureuse.
Le but était de faire évoluer notre logo tout en bâtissant sur sa forte notoriété acquise ces 30 dernières années.
Raoul Loudvig

Quels sont les principaux autres éléments nouveaux de la charte graphique ?

Raoul : Grâce à des lignes directrices plus strictes et claires au niveau des couleurs, logos et structures, notre communication devient plus transparente et directe. A terme, tous nos supports seront simplifiés et regroupés dans des univers qui accompagnent le client du plus jeune âge jusqu’à l’âge adulte.

De plus, la nouvelle charte permet à chaque employé de la Banque ainsi qu’à nos partenaires externes de travailler avec des guidelines print et digitales adaptées aux besoins d’aujourd’hui.

Ceci est d’autant plus important avec l’importance que prennent les canaux digitaux : réseaux sociaux, affichage digital dans nos agences ainsi que les publicités digitales.

Curieux ? Découvrez la vidéo de notre nouvelle campagne image de marque sur www.spuerkeess.lu/yourbridgetolife. Peut-être reconnaîtrez-vous l’un ou l’autre de nos employés. À préciser qu’il s’agit d’une production 100% Made in Luxembourg.