Comprendre l’assurance solde restant dû ! | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg
22 mai 2019

Comprendre l’assurance solde restant dû !

L'assurance solde restant dû, vous en avez déjà entendu parler ! Mais vous ne savez pas exactement à quoi vous attendre, ni dans quels cas vous devriez la souscrire ?

L’assurance solde restant dû (ASRD) est une forme d’assurance risque utilisée lors d’un prêt hypothécaire ou d’un prêt personnel, qui permet de couvrir une dette. Ainsi, en cas de décès de l’assuré, le capital, qui se limite à la durée du remboursement du prêt et au solde du capital encore à rembourser, sera versé au bénéficiaire de l’assurance.

Les bénéficiaires peuvent être soit l’organisme prêteur, notamment la banque, soit le conjoint ou les enfants de l’assuré. D’une part, en cas de décès, l’ASRD protège le patrimoine familial ainsi que la famille de l’assuré. En effet, elle permet d’éviter aux membres de la famille une charge financière élevée, le cas échéant, la vente de l’immeuble pour lequel l’assurance a été souscrite.

Une assurance obligatoire ?

NON, l’assurance solde restant dû n’est pas obligatoire ! Cependant, dans certaines conditions, il peut être intéressant d’y souscrire.

Voyons un exemple-modèle: Imaginons qu’une personne ait une famille avec des enfants. D’une part, le patrimoine familial pourrait être fortement affecté en cas de décès du client. D’autre part, la dette de la personne défunte incomberait aux héritiers du titulaire, impactant ainsi leur finances personnelles. Dans ce genre de cas, la souscription à une ASRD est intéressante et devrait couvrir un montant suffisant pour éviter un déficit lors de la vente du bien. Les clients jeunes ont l’avantage de la payer moins chère et en termes d’impact fiscal, elle offre des plafonds déductibles intéressants.

Une solution pour tous

Chaque demande de prêt logement étant unique, il est difficile de prévoir si vous tombez dans l’une des deux catégories citées ci-dessus. De plus, il existe une multitude de formules d’assurance-décès qui se différencient au niveau des assurés ; du montant à assurer ainsi que de la durée ; des garanties supplémentaires (p.ex. une assurance-vie mixte) et du paiement de la prime d’assurance (prime unique ou annuelle). Il convient donc de faire le point avec votre Conseiller Logement, qui saura vous guider vers la solution la plus appropriée pour votre situation personnelle.

Simulez votre prêt au logement

Montant
500.000,00
min. 5.000 € - max. 10.000.000 €
Durée

1
30

Taux nominal

0
7

Mensualité

1816.45
42090.55

RÉcapitulatif

Montant du prêt
500.000,00
Taux nominal
1,85 %
Mensualité
1.816,45
TAEG 
1,93 %
La présente simulation est uniquement fournie à titre indicatif et n'engage nullement Spuerkeess. Pour une proposition concrète, nous vous prions de vous adresser à une de nos agences, respectivement de faire une demande en ligne.
Aucun résultat