Investment Update Octobre 2020

La reprise économique s’essouffle mais les marchés tiennent

En septembre, les marchés actions mondiaux ont décroché de -3,59% en dollars et -1,77% en euros. Les trois premières semaines de septembre, les marchés américains ont notamment dévissé de presque 10% avant d’enregistrer un rebond. Cette évolution est survenue sur fond d’essoufflement de la reprise économique après le redressement observé à la suite du confinement. D’ailleurs, les différents indicateurs à haute fréquence permettant d’analyser l’activité économique de manière journalière ou hebdomadaire affichent une perte d’élan.

La pandémie continue de sévir : les cas recensés repartent à la hausse en Europe et aux États-Unis. Globalement, nous comptons désormais plus de 33 millions de cas et plus d’1 million de décès. Toutefois, cette évolution est à relativiser car pour l’instant, il semble que nous ne prenions pas encore la direction d’un nouveau confinement. En effet, au sein des principales économies, les services hospitaliers sont en capacité de prendre en charge les patients. Par voie de conséquence, nous sommes loin de nous retrouver dans une situation de crise sanitaire similaire à celle du printemps dernier.

Les marchés financiers, eux, demeurent portés par une tendance de fond menée par trois grands facteurs. Tout d’abord, le premier est celui des banques centrales : les politiques de Quantitative Easing (QE) que les banques centrales des principales économies ont menées depuis la crise de 2008 continuent de prendre de l’ampleur après la pandémie. Les montants injectés tous les mois sont astronomiques, et les attentes d’inflation constamment revues en repli ne font que placer dans l’expectative d’une continuité de ces politiques.

Ensuite, la crise du covid-19 ayant violemment frappé, un nouvel élément de relance a été mis en place : les politiques budgétaires expansionnistes ont compensé une consommation et des investissements privés qui piquaient du nez. Aux États-Unis notamment, des plans de relance de plusieurs dizaines de milliards de dollars ont atteint près de 20% du PIB. Actuellement, le Congrès américain planche sur la question d’un plan de relance de près de 2 000 milliards de dollars susceptible d’être intégré à tout moment. Une telle somme est en mesure de faire repartir dans les hauteurs les indicateurs qui semblent marquer une pause, et permettra également d’aiguiser à nouveau l’appétit pour le risque sur les marchés actions.

Enfin, soulignons également que la tendance des marchés reste haussière, les indicateurs techniques se maintenant en territoire positif.

La correction survenue en septembre sur les marchés actions américains notamment nous offre une opportunité d’augmenter notre pondération en actions, compte tenu des tendances favorables et d’éventuelles politiques de relance qui viendraient alimenter l’économie et l’appétit pour le risque sur les marchés.

En définitive, nous conservons une légère sous-pondération en actions que nous pourrons, le cas échéant, progressivement gommer au profit d’un positionnement plus favorable à l’égard des actions si les tendances se confirment.


Optez pour nos solutions de placement et bénéficiez de l'intégralité de nos analyses !


Les informations et opinions contenues dans le présent document se dégagent de sources d’informations fiables. La Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg (Spuerkeess) ne peut cependant pas garantir leur exactitude, exhaustivité ou pertinence.

Les informations et les opinions contenues dans le présent document sont fournies à titre purement informatif aux clients de la Spuerkeess et ne constituent ni une offre d’achat ou de vente, ni des recommandations d’investissement, ni un conseil en investissement, voire un quelconque engagement de la Spuerkeess.

Chaque client est tenu de se forger sa propre opinion sur les informations contenues dans le présent document et pour ce faire, il lui est loisible de contacter son conseiller habituel pour toute question en matière d’investissements.

Les informations et opinions ne sauraient en aucun cas servir à une évaluation des instruments financiers éventuellement mentionnés dans le présent document. Toute référence à des performances passées ne saurait constituer une indication quant aux performances à venir.

Le contenu du présent document reflète les opinions de la Spuerkeess au jour de la publication dudit document. Toute information ou opinion contenues dans le présent document peut être supprimée ou modifiée à tout moment par une nouvelle publication.

La Spuerkeess décline toute responsabilité au titre de ce document s’il a été altéré, déformé ou falsifié notamment par le biais de l’utilisation d’Internet. En outre, la Spuerkeess ne pourra être tenue responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation d’une quelconque opinion ou information contenue dans le présent document.

En tant qu’établissement de crédit de droit luxembourgeois, la Spuerkeess est soumise au contrôle prudentiel de la Commission de Surveillance du Secteur Financier.

Le présent document a été élaboré par le Service Banque Privée et BCEE Asset Management. La rédaction de ce document a été clôturée le 09/10/2020 à 14 heures 00 minutes.

Le présent document ne peut être ni reproduit, ni communiqué à une tierce personne sans autorisation préalable écrite de la Spuerkeess. Sauf indication contraire dans le présent document, il n’est pas prévu de le mettre à jour.