Investment Update - Novembre 2018 : Retournement de tendance ou simple correction ? | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg

Investment Update Novembre 2018

Retournement de tendance ou simple correction ?

Le mois d’octobre s’est caractérisé par un repli spectaculaire sur les marchés boursiers. Ainsi, l’un des principaux indices, le MSCI All Country World Index, a baissé d’un peu plus de 7,5% sur l’ensemble du mois. Comme nous l’indiquions le mois précédent, l’horizon est loin d’être dégagé. Au cours du mois d’octobre, de nombreux événements ont entretenu le doute des investisseurs et donc la volatilité sur les marchés financiers. Le dénouement du conflit sino-américain au sujet des tarifs douaniers se fait toujours attendre. Dans ce contexte, se pose également la question de la solidité de la croissance de la plupart des grandes économies mondiales, à l’image de la Chine, dont la croissance a ralenti à 6,5% au troisième trimestre. En Europe, ce sont surtout la complexité du dossier sur le Brexit et l’inflexibilité du gouvernement italien de ne pas vouloir adapter son budget qui continuent d’inquiéter.

Le contexte actuel devrait rester plutôt porteur pour les marchés boursiers

Ces différents éléments n’ont fait que renforcer l’incertitude des investisseurs. Cette incertitude s’est même reflétée dans le discours des sociétés lors de la présentation de leurs résultats.

Même si la plupart des entreprises, notamment américaines, ont dépassé les prévisions de bénéfices par action, les projections de croissance de l’activité évoquées dans les différents discours semblent de plus en plus intégrer la plupart des risques soulignés plus haut. Cette grande prudence affichée par les entreprises a fait l’objet d’une sévère correction sur les marchés qui a tout particulièrement pesé sur le secteur de la technologie.

S’agit-il d’un véritable retournement de tendance ou d’une simple correction ? En dépit de certains signaux moins favorables, à l’image des derniers chiffres de croissance de l’Allemagne, le contexte économique global demeure favorable. Le ralentissement économique observé de part et d’autre reste relativement limité.

De plus, il convient de noter que, malgré ce ralentissement, la croissance dans la majorité des économies (tout particulièrement développées) demeure suffisamment élevée pour que l’amélioration sur le marché du travail se poursuive. En outre, les fondamentaux des entreprises restent solides. Le contexte actuel devrait donc rester plutôt porteur pour les marchés boursiers.

Les fondamentaux des entreprises restent solides.
Les fondamentaux des entreprises restent solides.
Par conséquent, il semblerait que nous avons plutôt affaire à une simple correction dans un marché haussier.
Par conséquent, il semblerait que nous avons plutôt affaire à une simple correction dans un marché haussier.

Par conséquent, il semblerait que nous avons plutôt affaire à une simple correction dans un marché haussier. Ceci n’est pas inhabituel dans un cycle de marchérelativement mature. Dans une telle phase du cycle, la progression des marchés se fait rarement en ligne droite ascendante, mais se caractérise par des périodes de volatilité accrue. L’analyse historique de l’évolution des marchés boursiers montre que plusieurs phases de repli dans un marché haussier peuvent se succéder avant tout retournement de tendance.

Au final, ce sont tout particulièrement les risques d’ordre politique qui limitent actuellement la capacité de rebond des marchés. Comme le contexte économique général demeure toutefois porteur, notre allocation d’actifs continue d’être favorable au risque. En raison d’un horizon loin d’être dégagé, nous maintenons cependant notre position neutre sur les actifs risqués. Avec la correction récente des marchés, il convient de rester à court terme à l’affût d’éventuelles opportunités tactiques.

Aucun résultat