Schoulspuerfester, une tradition née à la BCEE | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg
01 juin 2018

Schoulspuerfester, une tradition née à la BCEE

Tout commença avec la mission statutaire de la Spuerkeess de soutenir la promotion de l’épargne sous toutes ses formes auprès de la population du Grand-Duché du Luxembourg. C’est ainsi que les fameux Schoulspuerfester sont ancrés tant dans l’histoire de la BCEE que dans la tradition de l’éducation financière au Luxembourg. Lisa Wells, chef du service Marketing à la BCEE, s’exprime au sujet de l’importance de cet événement annuel.

Quel est le rôle des Schoulspuerfester ?

Chaque année, et ce depuis 57 ans, la BCEE invite les enfants ainsi que les enseignants de l’école fondamentale du cycle 2.1 au théâtre pour voir une pièce spécialement conçue pour l’occasion. A chaque fois, environ 5.000 enfants de plus de 160 écoles luxembourgeoises sont heureux de participer à cet événement qui a pour but de leur enseigner la valeur de l’épargne de façon ludique.

Les Schoulspuerfester jouent un rôle essentiel dans l’éducation financière des enfants.
Lisa Wells - chef du service Marketing

Bien que notre société ait fortement évolué en termes de comportement de consommation, notamment à travers la digitalisation, la valeur de l’épargne, elle, n’a pas changé. Voilà pourquoi, nous souhaitons sensibiliser les enfants dès leur jeune âge à la thématique de l’argent et à l’épargne.

Comment les enfants réagissent-ils ?

A part le fait d’être un premier contact avec le monde des finances, les Schoulspuerfester sont des moments forts et émotionnels pour les enfants. La plupart d’entre eux voient pour la toute première fois une pièce de théâtre et ils se souviendront encore longtemps de la tirelire (« Spuerbéchs ») qu’ils reçoivent en cadeau à l’issue de l’événement.

D’un côté, cette Spuerbéchs représentera toujours leur premier apprentissage ludique de l’épargne mais aussi le souvenir d’une fête exceptionnelle.

D’ailleurs, les pièces de théâtre sont réfléchies et pédagogiques afin de proposer aux enfants une histoire accessible sur l’épargne.

Cette année, une toute nouvelle pièce, intitulée « Sing a song », a été produite par le compositeur et producteur Robi Arend, bien connu nationalement et internationalement, pour sa carrière musicale avec le groupe Saxitude mais aussi pour ses histoires musicales pour enfants. Dans cette histoire, une sœur et un frère jumeaux apprennent qu’il faut économiser pour réaliser ses rêves.

Compte d'épargne TWEENZ

Compte d'épargne destiné aux jeunes de 0 à 12 ans.

Au vu de l’évolution de notre société, cette tradition a-t-elle encore toujours lieu d’être ?

D’une part, les histoires des pièces de théâtre s’adaptent absolument aux tendances et à l’actualité de leur temps. D’autre part, les Schoulspuerfester conservent toute leur importance et leur charme.

L’épargne est un sujet intemporel et concerne nos enfants tout comme cela nous concernait avant eux.
Lisa Wells - chef du service Marketing

Pour pouvoir acheter quelque chose, il faut avoir de l’argent de côté et c’est justement dans une société de consommation comme la nôtre, qu’il ne faut jamais arrêter de promouvoir l’éducation financière, la valeur de l’argent et l’importance de l’épargne.

Découvrez le TWEENZ-Club !

Aucun résultat