17 septembre 2019

L'investissement responsable: certification pour BCEE Asset Management

Carlo Stronck, Directeur, et Loïc Chaulacel, Gestionnaire de portefeuilles spécialisé en matière d’investissement responsable de BCEE Asset Management, dialoguent au sujet de l’accession de leur société au rang de signataire des Principes pour l’Investissement responsable des Nations Unies (United Nations – Principles for Responsible Investment - UN PRI).

En quoi consistent les United Nations-supported Principles for Responsible Investment (PRI)?

Carlo : Commençons par le commencement ! Loïc, explique-nous en quoi consistent les « United Nations-supported Principles for Responsible Investment (PRI) ».

Loïc : Tout a commencé en 2006, lorsque ces principes d’investissement sont nés d’une initiative des Nations Unies visant à promouvoir et développer un système financier plus responsable d’un point de vue environnemental, social et de gouvernance, qui sont les termes qui forment l’abréviation ESG.

Tout s’articule autour de six grands principes auxquels les signataires s’engagent à adhérer. Tout d’abord, tous les signataires s’emploient à prendre en considération l’ensemble des questions ESG dans leurs processus de décisions en matière d'investissement. Ensuite, tous s’engagent également à considérer ces mêmes questions ESG dans leurs politiques et leurs pratiques d'actionnaires. Aussi, les signataires affichent davantage d’exigences à l’égard des sociétés dans lesquelles ils investissent en attendant d’elles la publication des rapports sur leurs pratiques ESG. Par ailleurs, les sociétés signataires se mobilisent afin de favoriser l'acceptation et l'application des PRI auprès des gestionnaires d'actifs. Il est attendu de tout signataire qu’il travaille en partenariat avec les acteurs du secteur financier qui se sont engagés à respecter les PRI afin d’améliorer leur efficacité. Enfin, chacun doit rendre compte de ses activités et de ses progrès dans l'application des PRI.

En résumé, les signataires des Principes contribuent à ces développements durables et s’engagent à incorporer concrètement des facteurs responsables non seulement dans leurs décisions d’investissement mais aussi dans leurs pratiques en tant qu’actionnaires. Et pour boucler la boucle, il est important de signaler que ces principes ont pour but d’être volontaires, et leur implémentation doit faire l’objet d’un rapport annuel à UN PRI.

Pourquoi la certification UN-PRI est-elle importante pour BCEE Asset Management?

Carlo : Le cadre est désormais clairement posé. Merci, Loïc. Et on comprend aisément la raison pour laquelle cette certification UN PRI est cruciale pour BCEE Asset Management. En effet, être signataire nous permet d’afficher publiquement notre engagement à l’égard de l’investissement responsable tout en nous plaçant au sein d’une communauté œuvrant à cet effet. De plus, cette démarche souligne l’importance que nous accordons aux facteurs non financiers lors de la valorisation de titres.

Nous savons que les investisseurs sont de plus en plus demandeurs d’une gestion « responsable ». Cela signifie qu’ils veulent s’assurer que leurs avoirs soient orientés vers des sociétés ou des fonds porteurs des valeurs qu’eux-mêmes souhaitent véhiculer. Les enjeux ESG constituent des thématiques de plus en plus chères aux investisseurs, et de plus en plus présentes dans l’opinion publique. Le dernier sommet du G7 est l’exemple le plus récent, qui nous a montré une nouvelle fois que l’écologie était un sujet politique majeur.

Nous avons la conviction que proposer une gestion responsable certifiée par un organisme de l’envergure des Nations Unies est une plus-value réelle tant pour la société que pour ses clients.

Soulignons aussi que la gestion des risques revêt une importance de plus en plus capitale et se doit de prendre en compte les critères ESG, lesquels intègrent des risques liés à la gestion de la chaîne d’approvisionnement, à l’impact environnemental, aux changements réglementaires, entre autres, lesquels constituent de nouvelles opportunités et de nouveaux risques relatifs à la société en question.

Qu'est-ce qu'elle signifie pour les clients?

Loïc : Lorsqu’on se met dans la peau d’un client, on prend conscience de l’importance de cette certification. Il apparaît clairement qu’elle est la clé qui leur assure que les critères responsables sont réellement pris en compte dans la sélection des entreprises en portefeuille. Par voie de conséquence, les clients ont la certitude que leurs investissements se portent sur des actifs qui sont à la fois profitables et qui reflètent leurs valeurs sociales.

En nous inscrivant dans ce cadre, nous contribuons au bien-être global tout en bénéficiant de la performance à long terme créée par l’utilisation de ces facteurs non financiers. Dans les faits, comment ça marche ? Eh bien, nous intégrons les problématiques ESG dans nos analyses, de manière à ce que la valorisation d’un actif devienne plus complète et puisse nous permettre d’évincer des titres dont le risque de réputation ou réglementaire serait trop élevé. De ce fait, l’investissement responsable ne peut être considéré que comme une simple contrainte, dans la mesure où il est véritablement créateur de valeur ajoutée.

Carlo : Exact ! Sans oublier l’essentiel : cette certification reflète notre engagement à rechercher davantage de transparence et d’actions des sociétés dans lesquelles nous investissons. Bien entendu, charité bien ordonnée commence par soi-même, et cette démarche nous pousse à être systématiquement plus transparents et à rendre publiques nos avancées en matière d’investissement responsable.