28 novembre 2019

Les paiements digitaux nous donnent plus de flexibilité. Mais y a-t-il des risques ?

Soyons clair tout de suite : le risque 0 n’a jamais existé et n’existera jamais. Par rapport aux paiements cash, les paiements digitaux deviennent plus pratiques et sécurisés. Lars Weber, Information Security Officer de Spuerkeess, nous parle de la sécurité des paiements digitaux et des données personnelles.

Prenons le cas des paiements cash : manipuler une grande somme d’argent liquide est toujours délicat. Le risque de perdre des billets ou de se faire voler l’argent est bien réel.

L’alternative au liquide était longtemps le chèque ou le virement papier, mais à nouveau ces types de paiement n’étaient pas non plus sans risque. Prenons le cas des chèques non-couverts ou falsifiés. Par rapport à ces paiements classiques, les paiements digitaux permettent de réduire de manière significative les risques si on respecte les règles de sécurité de base.

A ce titre, on peut citer par exemple l’utilisation d’ordinateurs ou smartphones, dont les mises à jour permettent d’éviter des failles de sécurité, ou la méfiance à l'égard des mails douteux (phishing). 

Il y a certes aussi quelques risques résiduels de fraude dans les paiements digitaux, mais leur exploitation demande des efforts et un know-how beaucoup plus spécialisés que celui nécessaire pour réaliser les fraudes dans les paiements classiques.

Donc on peut retenir que les paiements digitaux ne sont pas sans risques (comme d’ailleurs tous les types de paiements), mais que dans l’absolu ces risques résiduels sont aujourd'hui bien maîtrisés.
Lars Weber

Mes données, comment sont-elles sécurisées ?

Pour des raisons évidentes, je ne pourrai pas entrer dans tous les détails de la sécurisation des données à la Spuerkeess. 

Par contre, je peux vous garantir que les données clients qui sont confiées à la Banque sont stockées dans des systèmes internes très sécurisés. Même en interne, ces données ne sont accessibles qu’en cas de besoin confirmé.

 

 

Toute transmission se fait de manière encryptée.

Toute transmission d’une partie de ces données (p.ex. lors de la consultation de votre situation financière dans S-Net Mobile) se fait de manière encryptée entre des systèmes connus et identifiés (p.ex. nos servers et votre smartphone).

En plus de nos devoirs et ambitions de sécuriser au mieux les données de la banque, de nombreux règlements (GDPR) et exigences (circulaires CSSF, …) en matière de protection de données sont la priorité pour Spuerkeess. 

De même que toute autre banque qui respecte ces obligations en termes de protection des données, Spuerkeess protège les données de ses clients selon les règles de l’art.
Lars Weber

Quel est le degré de sécurité de mon application mobile banking ?

S-Net Mobile est une application qui a été conçue dès le départ pour répondre à toutes les exigences de sécurité.

L’architecture technique et l’application mobile répondent aux meilleures pratiques de sécurité et sont constamment mises à jour.

En plus le niveau de sécurité est revalidé fréquemment par des spécialistes (ethical hackers) et nos équipes internes suivent en permanence l’actualité cyber pour réagir au plus vite en cas de besoin.

L’adoption d’une authentification forte (Luxtrust) complète le concept de sécurité de l’application.

Tout cela fait que l’application mise à disposition de nos clients est très robuste d’un point de vue sécurité.