24 janvier 2019

Rouler en oldtimer : gage de plaisir !

Fermez les yeux. Vous êtes en train de sillonner des routes serpentées sous le soleil toscan en Aston Martin DB5. Ok, vous n’êtes pas James Bond mais on peut toujours rêver, non ? Au Luxembourg, le marché des véhicules historiques est très grand et pour certains, défiler en Bugatti n’est pas un rêve mais une réalité.

Oldtimer : une définition

Depuis le 1er février 2016, obtient le statut de véhicule routier historique, tout véhicule (voiture, bus, tracteurs, motos et camions) remplissant les conditions suivantes :

  • la 1ère mise en circulation a eu lieu il y a 30 ans ou plus ;
  • le type ne doit plus être produit ;
  • le véhicule est maintenu en état d’origine, sans qu’une modification essentielle n’ait été apportée à ses composants principaux.
Actuellement, le Luxembourg compte 20.243 véhicules classés, dont 10.073 sont des voitures.
Chiffres de la SNCA au 31.12.2018

La Lëtzebuerger Oldtimer Federatioun asbl (LOF) représente les associations de collectionneurs de véhicules historiques affiliées. Elle a comme missions la protection, la préservation ainsi que la promotion des véhicules anciens, tant au plan législatif que culturel. La LOF assure également le rôle d’autorité nationale de la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (FIVA).

Véhicules de hier sur les routes de demain

Hilaire Schneider, président de la LOF, explique : « Notre but est double : partager la passion pour les véhicules anciens et continuer à défendre le droit de rouler avec des véhicules classiques sur nos routes, selon le slogan de la FIVA : ‘Yesterday’s vehicles on Tomorrow’s roads’.

Afin de rassembler tous les acteurs et amateurs de véhicules historiques, nous organisons des événements mensuels et annuels, désormais bien connus, comme l’Autojumble (du 9 au 10 mars 2019), l’Oldtimerbreakfast (avril – octobre, chaque 3ième dimanche) ou l’Oldtimerday (du 21 au 22 septembre 2019). »

Les véhicules classiques constituent un patrimoine historique et reflètent l’évolution culturelle et technique même industrielle du 20ième siècle.
Hilaire Schneider - Président de la LOF

Entretenir sa mécanique d’époque

Le mieux pour votre voiture de collection ? Rouler avec ! Sortez-la régulièrement de votre garage, en été tout comme en hiver. Veillez à bien nettoyer la voiture lorsqu’il fait humide et froid afin de protéger la carrosserie et le châssis de la rouille. Une fois la voiture propre, vous pouvez appliquer un bon polish pour éliminer l’oxydation et finalement, terminer avec un produit de protection comme p.ex. une cire. Il existe à cet effet des produits d’entretien spécifiques pour les voitures anciennes.

Si vous préférez la garder à l’intérieur dans les mois hivernaux, le mieux serait de la recouvrir avec une housse de protection dans un garage à température ambiante. Pour protéger les pneus, vous pouvez mettre votre voiture sur chandelles.

Oldtimer : une valeur refuge ?

Bien que le marché des voitures classiques se soit calmé ces dernières années, il reste néanmoins florissant pour les modèles d’exception. Si certaines légendes comme la Porsche 911 ou encore la Ferrari Testarossa, ayant marqué leurs époques, représentent des valeurs sûres, le marché des oldtimer reste dynamique et présente une diversité des prix.