Le prêt logement en trois étapes | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg

Le prêt logement en trois étapes

Il y a quelques semaines, vous avez fait un tour en famille à la campagne et vous avez posé les yeux sur une magnifique petite maison à vendre. Depuis, les discussions autour d’un déménagement fusent. Bien que la maison nécessite quelques travaux de rénovation, toute la famille est prête à sauter le pas. Félicitations ! A l’occasion, nous avons préparé une check-list pour vous aider à préparer au mieux votre demande de crédit.

1. Calculer le budget maximal

Avant de vous lancer, il est important de prendre rendez-vous auprès de votre banque pour déterminer quel montant vous pouvez emprunter. Cela dépend de votre capacité de remboursement, des fonds propres dont vous disposez ainsi que des autres garanties que vous pouvez présenter. Votre conseiller logement vous aidera avec le plan de financement et vous indiquera le montant maximal que vous pouvez emprunter, ce qui correspond donc logiquement au prix maximal du bien immobilier à acquérir. De même, il pourra vous expliquer de quelles primes et subventions étatiques vous pourriez bénéficier.

2. Signer le compromis de vente

Le prix de la maisonnette de vos rêves tombe largement dans votre plan de financement, donc jusque-là tout va bien ! Maintenant il ne vous reste plus qu’à vous engager à acheter le bien en signant le compromis de vente avec le propriétaire actuel ou avec l’agence immobilière. Le compromis est généralement limité à 30 jours et, en cas de recours à un prêt immobilier, il peut être utile d’y inclure une clause suspensive qui vous permet de vous retirer de la vente si votre demande de prêt était refusée par la banque.

3. Demander un prêt logement

Le conseiller logement vous aidera à calculer le montant total que vous devrez emprunter. Celui-ci comporte le prix du bien et les estimations de frais liés, comme par exemple : les frais de notaire, les coûts des travaux et, selon votre situation, aussi le coût d’une assurance solde restant dû, qui vous offre une couverture en cas de décès. A cela s’ajoutent les frais fixes comme les frais de dossier bancaire et les frais de constitution d’hypothèque. Le montant final à emprunter correspond à la différence entre vos fonds propres et le coût de réalisation.

Pour la demande à proprement parler, vous devrez rassembler un certain nombre de documents, à savoir le compromis de vente, vos certificats de rémunération et/ou les trois dernières fiches de salaire, votre carte d’identité, les devis en cas de travaux et un justificatif de votre apport personnel. Une fois tous ces documents confiés à la banque, vous recevrez l’offre définitive de prêt immobilier, qui reprend toutes les données importantes comme le montant, le taux choisi, les assurances contractées, etc.

Une fois les formalités réglées avec la banque, vous pouvez tranquillement signer l’acte de vente du bien immobilier. Maintenant, il ne reste plus qu’à faire vos valises et à emménager !

La BCEE est à vos côtés

En cas de questions ou si vous souhaitez des renseignements plus précis, les experts de la BCEE sont à votre disposition ! Vous pouvez aussi consulter le guide pratique du prêt au logement rédigé spécialement pour répondre à vos questions, ou profiter de notre simulateur de prêt, afin de vous faire une idée de votre futur emprunt.


Découvrez nos différentes formules de prêts au logement dans notre brochure :

Brochure "Guide du Prêt au Logement"

Brochure "Guide du Prêt au Logement"

La construction, l’achat ou la rénovation / transformation d’un logement est un projet important. Une telle aventure, impliquant un investissement financier et personnel conséquent, mérite une préparation minutieuse et un partenaire financier de confiance. Nos Conseillers Logement se tiennent à votre disposition pour déterminer, ensemble avec vous, un plan de financement sur mesure, parfaitement adapté à vos besoins.
Télécharger
( 4,46 Mo )
Aucun résultat