Crédit immobilier : quel taux choisir? | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg
17 janvier 2019

Crédit immobilier : quel taux choisir?

Vous avez trouvé la maison de vos rêves et il ne vous reste plus qu’à conclure un prêt logement auprès de votre banque. C’est là que vous vous demandez : taux fixe ou variable ? Il n’y a pas réellement de bonne ou de mauvaise réponse, ni de formule magique. Comme chaque dossier immobilier est unique, votre Conseiller Logement est le mieux placé pour vous proposer des solutions de financement adaptées à votre projet et surtout à votre situation personnelle et financière. Cependant, il est tout de même possible de dégager quelques grandes différences entre le taux fixe et variable.

Le confort de la stabilité

Le taux fixe est synonyme de sécurité, puisqu’il ne varie pas pendant toute la durée du prêt pendant laquelle ce taux est valide. Les mensualités sont donc connues à l’avance, ce qui permet de stabiliser votre budget et de prévoir vos dépenses à long terme.

Les taux d’intérêt étant bas en ce moment, cette option peut s’avérer intéressante.

En cas de remboursement anticipé total ou partiel, cette formule peut donner lieu à une indemnité et une commission de remboursement anticipé.

Moins prévisible, mais plus flexible

Le taux variable offre une plus grande souplesse, car il admet un remboursement anticipé à tout moment et sans pénalités. Les mensualités sont plus faibles au départ, mais ce n’est pas le seul avantage. Si l’argent du prêt à taux fixe est versé d’un coup sur le compte du client, le prêt à taux variable est libéré au fur et à mesure que les travaux ou le projet avancent. Autrement dit, les intérêts sont dus uniquement sur la partie de l’emprunt qui a déjà été utilisée.

Cependant, il faut garder en tête que ce taux suit l’évolution du taux des marchés et ne vous permet pas de planifier les dépenses liées à votre prêt au logement à l’avance. Une hausse du taux pourrait peser sur votre budget.

Dépliant "Prêt au Logement"

Dépliant "Prêt au Logement"

( 679,87 Ko )
Télécharger

Que faut-il en conclure ?

Si vous devez emprunter à long terme, mais que vous comptez encore réaliser d’autres projets dans les années à suivre, le taux fixe offre une plus grande stabilité et prévisibilité. Or, le taux variable peut être intéressant pour des projets de courte durée ou de plus petite envergure.

Si vous êtes du genre indécis, sachez qu’il existe aussi une formule de prêt au logement mixte, combinant une partie fixe et une partie variable. Dans ce scénario il n’y a pas de pénalités de remboursement anticipé pour la deuxième partie du prêt et comme vous remboursez la majorité de vos intérêts au cours des premières années, vous pourrez rester gagnant si le taux augmente par la suite. Dans tous les cas, il faut toujours prendre en compte votre situation professionnelle et personnelle au moment de la conclusion d’un prêt logement.

Simulez votre prêt au logement !

Simulez votre prêt au logement

Montant
500.000,00
min. 5.000 € - max. 10.000.000 €
Durée

1
30

Taux nominal

0
7

Mensualité

1816.45
42090.55

RÉcapitulatif

Montant du prêt
500.000,00
Taux nominal
1,85 %
Mensualité
1.816,45
TAEG 
1,93 %
La présente simulation est uniquement fournie à titre indicatif et n'engage nullement Spuerkeess. Pour une proposition concrète, nous vous prions de vous adresser à une de nos agences, respectivement de faire une demande en ligne.
Aucun résultat