Conseils financiers pour jeunes de vingt ans: ce que vous devez savoir | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg
12 septembre 2018

Conseils financiers pour jeunes de vingt ans: ce que vous devez savoir

Première expérience à l'unif, premier emploi, premier salaire ou encore premier logement. À la vingtaine, d’innombrables expériences nouvelles ainsi qu’une infinité de manières de façonner sa vie s’offrent à nous. À ce stade de la vie, il semble inutile de penser à sa sécurité financière. Cependant, c'est justement le meilleur moment pour s’en occuper!

Enfin adulte !

Dès que vous gagnez de l'argent, les coûts de la vie quotidienne augmentent brusquement. En effet, vous perdez le droit à de nombreux privilèges et tarifs réservés aux étudiants. Ainsi, vous n’êtes plus couvert(e) par la responsabilité civile de vos parents, ne percevez plus d’allocations familiales et, le cas échéant, vous devez commencer à rembourser votre prêt étudiant.

Couvrir les risques avec une bonne planification financière

Pas de panique !

Il est normal de se sentir dépassé(e) par l’arrivée soudaine de tous ces coûts. Le principal est de se tourner vers l’avenir et de régler les deux points suivants :

Assurer le présent

Souscrivez votre propre responsabilité civile privée
Souscrivez votre propre responsabilité civile privée
On ne sait jamais ! Il suffit d’un faux mouvement pour renverser une tasse de café sur l’ordinateur portable de votre meilleure amie.
Surveillez attentivement vos finances
Surveillez attentivement vos finances
Faire le point régulièrement sur vos dépenses vous permet de déterminer quels achats peuvent être évités ou limités. Vous pouvez utiliser, au choix, un journal des dépenses traditionnel ou un outil en ligne tel que MIA.
0
0
0
Gratuit, MIA classe vos dépenses en catégories et calcule automatiquement l’argent restant disponible pour le mois en cours.

Assurer l’avenir

Mot-clé : prévoyance-vieillesse

Penser maintenant à votre vieillesse n'est pas très sexy ? Pourtant, si vous souhaitez pouvoir profiter pleinement de votre retraite, cela est indispensable. La pension légale ne permet pas toujours d’assurer le niveau de vie souhaité lors de la retraite.

Avec la prévoyance-vieillesse, vous épargnez de manière régulière afin d’assurer votre avenir. Lorsque le contrat arrive à échéance, soit au plus tôt à 60 ans, vous pouvez opter pour un versement unique du capital épargné ou pour une rente mensuelle (calculée sur la base du capital total ou d’une partie du capital).

Votre prévoyance-vieillesse vous rapporte dès aujourd’hui ! Vous pouvez déduire de votre revenu imposable jusqu’à 3.200 euros de primes par an.

Plan d’épargne-logement

Si vous ne souhaitez pas passer toute votre vie à payer un loyer ou à habiter chez vos parents, il se posera à un moment ou à un autre la question de l’achat immobilier. Souscrire un plan d’épargne-logement vous permet d’épargner pendant quelques années en vue de l’achat, de la construction ou de la rénovation d’un bien immobilier. Voici trois bonnes raisons de souscrire un plan d’épargne-logement BHW :

Rester flexible
Rester flexible
La formule BHW KomfortBausparen s’adresse aux jeunes actifs et garantit un taux d’intérêt annuel de 0,2 %, ainsi que la possibilité de contracter un prêt immobilier à des conditions avantageuses. Petit bonus : tous les jeunes de moins de 25 ans bénéficient de 0,6 % sur leur épargne.
Le plan d’épargne-logement BHW est déductible des impôts
Le plan d’épargne-logement BHW est déductible des impôts
Depuis la réforme fiscale de 2017, le montant déductible des revenus imposables dans le cadre d’un plan d’épargne-logement dépend de l’âge du déclarant. Une personne âgée de 18 à 40 ans peut ainsi déduire annuellement 1.344 euros.
La garantie de l'Etat
La garantie de l'Etat
Le contrat BHW présente également l’avantage de bloquer l’épargne jusqu’à l’échéance du plan. En quoi cela est-il intéressant pour vous ? Lorsque vous solliciterez un prêt immobilier auprès de votre banque, vous aurez besoin d’un apport personnel. Si vous ne disposez pas d’un tel capital de base, l’État peut se porter garant de votre emprunt, à condition que vous ayez placé pendant trois ans 290 euros par an sur un compte d’épargne, et sans avoir retiré d'argent pendant cette période. Ainsi, le blocage de votre épargne sur le plan d’épargne-logement vous permettrait de bénéficier de cette garantie de l’État.

Demande pour un BHW

Je souhaite être contacté par un conseiller

Nom
Prénom
Aucun résultat