L'histoire de la BCEE | Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg

L'histoire de la BCEE

1839

Indépendance du Grand-Duché

Par le Traité de Londres du 19 avril 1839, le Luxembourg gagne sa véritable indépendance au prix d’une amputation des deux tiers de son territoire. Le nombre de ses habitants est réduit de moitié.
1842

Entrée au 'Zoll- und Handelsverein'

Le 8 février 1842, pour sortir de son isolement économique, le Grand-Duché entre au ‘Zoll- und Handelsverein’ établissant l’union économique et douanière avec la Prusse.
1847

Introduction du franc luxembourgeois

En 1847, le franc luxembourgeois est converti en monnaie comptable. Le taler allemand est maintenu.
1856

Création de la Caisse d’Épargne

Le 21 février 1856, la Chambre des Députés vote une loi-cadre portant établissement d’une Caisse d’Épargne. Ainsi est créée la première et seule Caisse d’Épargne du pays qui constitue aujourd’hui l’institution financière la plus ancienne de la place. 1856 est une année repère pour le démarrage économique du pays avec la création des chemins de fer et le développement de l’industrie sidérurgique.
1858

Garantie des dépôts

La loi-cadre du 21 février 1856 est complétée par une disposition prévoyant la garantie de l’État des dépôts faits auprès de la Caisse d’Épargne, à travers la loi du 28 décembre 1858.
1859

Organisation de la Caisse d’Épargne

La première organisation des services est régie par le règlement du 17 février 1859. Le premier Conseil d’Administration, présidé par le professeur Nic Martha et composé de trois membres, a lieu le 18 août 1859. Le personnel comprend un agent comptable et un appariteur. Le siège de la Caisse d’Épargne se situe alors dans la Maison Ketter, rue Chimay à Luxembourg. Les premiers guichets se trouvent dans la rue du Marché-aux-Herbes à l’ancienne adresse du gouvernement, où se trouve aujourd’hui le Palais Grand-Ducal.
1862

Dépôts étrangers

Le règlement grand-ducal du 10 août 1862 autorise les dépôts des étrangers à la Caisse d'Épargne.
1869

Progression des dépôts

La confiance du public est acquise à la Caisse d’Épargne depuis le premier jour. Les dépôts montent rapidement pour atteindre le 1er million de francs luxembourgeois en 1869.
1900 - 1906

Expansion des services de la Caisse d'Épargne

Avant 1900, l’établissement avait pour seule mission de bien gérer l’épargne lui confiée. La création du Crédit Foncier en 1900 et du Service des Habitations à Bon Marché en 1906 donne la possibilité à la Caisse d’Épargne de faire bénéficier le pays directement de ces capitaux et de contribuer par ce biais à la prospérité du Grand-Duché.
1909 - 1913

Construction de l'Hôtel de la Caisse d'Épargne

Suite à la construction du Pont Adolphe de 1900 à 1903, le gouvernement luxembourgeois propose à la Caisse d’Épargne et aux Chemins de fer d’Alsace et de Lorraine d’élever à l’entrée de l’Avenue de la Liberté des constructions d’une allure monumentale. C’est ainsi qu’est construit entre 1909 et 1913 l’actuel Hôtel de la Caisse d’Épargne de style renaissance, édifié par l’architecte luxembourgeois Jean-Pierre Koenig.
1914 - 1918

1ère Guerre mondiale

La 1ère Guerre mondiale commence en 1914 et se traduit par quatre années d’occupation allemande. L’économie ralentit fortement pour laisser place à une inflation qui ne progresse que très lentement. L’or disparaît pour être remplacé par l’argent-papier. Le Luxembourg se voit coupé de toute communication avec les pays voisins.
1916

100 millions de francs luxembourgeois

Les dépôts atteignent les 100 millions de francs luxembourgeois.
1918

Libération

La 1ère Guerre mondiale prend fin et l’union allemande douanière du ‘Zoll- und Handelsverein’ est dénoncée. La monnaie allemande est échangée contre des bons de caisse luxembourgeois au cours de 1,25 francs le mark. Du fait de la dépréciation des titres et créances allemands et des titres russes et italiens, la Caisse d’Épargne subit une perte de près de 20 millions qu’elle réussit à amortir intégralement cinq ans plus tard.
1922

Union Économique Belgo-Luxembourgeoise

Le Grand-Duché signe la convention instituant l’Union Économique Belgo-Luxembourgeoise (UEBL) et adopte le franc belge comme monnaie de l’union. Les deux pays connaissent une rapide amélioration de leur situation économique. Cette union est d’ailleurs toujours en vigueur aujourd’hui.
1926

Run sur la Caisse d’Épargne

La première dévaluation du franc belge déclenche un ‘run’ sur la Caisse d’Épargne. La cause de ce choc tient probablement sa source dans l’affolement du public devant la dépréciation subite du franc.
1928

La Bourse de Luxembourg

La Bourse de Luxembourg est créée le 5 avril 1928 et la Caisse d’Épargne en devient membre fondateur et principal actionnaire. Aujourd’hui encore, la Banque et Caisse d’Épargne de l’État, Luxembourg reste le plus important actionnaire de la Bourse de Luxembourg.
1929

Krach de Wall Street

En 1929, le Krach de Wall Street provoque la grande crise bancaire et monétaire mondiale.
1929

Service des Logements Populaires

En 1929, la Caisse d’Épargne se voit adjoindre un nouveau service, celui des Logements Populaires, créé par la loi du 26 avril 1929. Ce nouveau service, placé sous l’autorité du Gouvernement et administré par la Caisse d’Épargne pour le compte et sous la garantie de l’État, a pour mission d’octroyer des prêts à taux d’intérêt réduit pour la construction d’habitations à bon marché pour ainsi faciliter l’accession à la propriété immobilière également aux classes sociales moins fortunées.
1930

Autonomie de la Caisse d’Épargne

Entrée en vigueur de la loi du 16 juin 1930, garantissant l’autonomie quasi absolue des décisions du Conseil d’Administration de la Caisse d’Épargne.
1937

Prêts aux particuliers

L’arrêté grand-ducal du 27 mai 1937 autorise la Caisse d’Épargne à accorder aux particuliers des prêts à court terme, des ouvertures de crédit et des avances en compte courant contre constitution de garanties réelles.
1940

Invasion allemande

Suite à l’invasion allemande le 10 mai 1940, les francs luxembourgeois et belge sont supprimés et remplacés par le Reichsmark comme monnaie légale. La Caisse d’Épargne et le Crédit Foncier sont liquidés et remplacés par quatre caisses d’épargne régionales organisées sur le modèle allemand ('Stadtsparkasse' Luxemburg, 'Kreissparkassen' Diekirch, Esch et Grevenmacher).
1940 - 1945

2e Guerre mondiale

Les nouvelles caisses d’épargne sont placées sous la direction de fonctionnaires allemands. Malgré leur activité fébrile et des bilans positifs, dus surtout aux mesures coercitives prises contre le secteur bancaire privé, les nouveaux dirigeants devront reconnaître la réticence des Luxembourgeois à leur égard. En effet, 85% des comptes de l’ancienne Caisse d’Épargne restent sans mouvement durant l’occupation.
1944

Période de libération

Durant la période de la libération du Grand-Duché (1944-1945), le Général Omar N. Bradley commandant en chef du 12th US Army Group, fixe son quartier général au 2, Place de Metz (actuel bâtiment de la BCEE).
1944

Naissance d’une banque universelle

Afin de reconstituer la Caisse d’Épargne et de relancer au plus vite ses activités, l’arrêté grand-ducal du 25 octobre 1944 autorise la Caisse d’Épargne à étendre son activité à toutes les opérations prévues par le statut des caisses d’épargne allemandes – la Caisse d’Épargne devient une banque universelle de fait. Les nouvelles activités bancaires de la Caisse d’Épargne sont: les affaires bancaires en valeurs mobilières, les encaissements et escomptes d’effet, ainsi que les transactions de change.
1947

Traité du Benelux

Le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas ratifient le Traité du Benelux.
1950 - 1955

Évolution des affaires

Le bilan dépasse fin 1950 les 4 milliards de francs luxembourgeois. L’évolution de la situation financière de la Caisse d’Épargne pendant cette période suit assez fidèlement celle de l’économie nationale. Les chiffres du bilan, de même que les bénéfices, sont en constante augmentation, ce qui permet à l’établissement de reconstituer progressivement un fonds de réserve en rapport avec l’importance croissante de ses responsabilités financières.
1959

Le premier fonds d’investissement

En 1959, la Caisse d’Épargne est impliquée dans la création du premier fonds d’investissement luxembourgeois EURUNION.
1961

Épargne scolaire

Le concept de l’épargne scolaire existait déjà au 19e siècle. Cependant, il aura fallu attendre la période d’après-guerre, pour que ce principe soit accepté par la population. La Caisse d’Épargne relance l’épargne scolaire en 1961, lui donnant un attrait spécial en remettant aux écoliers de la 1ère année scolaire gratuitement un livret d’épargne avec un capital de 100 francs luxembourgeois, ensemble avec une tirelire en faïence, offerte lors de la fête de l’épargne scolaire. Cette tradition est maintenue jusqu’à aujourd’hui.
1961 - 1966

Nouvelles formules d’épargne

En cette période, l’épargne sur livret est favorisée par différentes mesures telles que la prime de fidélité, l’épargne construction, l’épargne scolaire et l’épargne d’acquisition.
1972

Banque de l’État

Par arrêté ministériel du 12 avril 1972, la Caisse d’Épargne est autorisée à faire suivre son nom de la mention 'Banque de l’État'.
1983

Régime du droit commun

La loi du 14 juin 1983 soumet la Caisse d’Épargne au régime du droit commun et précise en même temps la définition et l’affectation du bénéfice de l’établissement.
1987

Installation de la Caisse d’Épargne dans le bâtiment 2 Place de Metz

Après l’installation successive des Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL), de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (C.E.C.A.), ainsi que de la Banque Européenne d’Investissement (B.E.I.) au 2 Place de Metz, c’est à la Caisse d’Épargne d’emménager en 1987 dans ce lieu historique.
1988

Construction du bâtiment 'Rousegäertchen'

La construction de l’immeuble 'Rousegäertchen' dure de 1988 à 1994 La Caisse d’Épargne veille à intégrer ce nouveau bâtiment de façon harmonieuse dans le concept du Plateau Bourbon et à sauvegarder le style historiciste de l’ensemble.
1989

Nouvelle dénomination 'BCEE'

Dans le cadre de la loi du 24 mars 1989 sur la réforme du statut et des organes de la Banque, la dénomination actuelle Banque et Caisse de l’Épargne, Luxembourg (BCEE) est adoptée. Cette dénomination traduit l’orientation commerciale et le caractère de banque universelle recherchés.
1991

Mise en service du Tunnel

Le creusement d’un tunnel à 15m de profondeur reliant les bâtiments 1 et 2, Place de Metz, ainsi que le bâtiment Rousegäertchen commence en 1987. Le Tunnel est graduellement mis en service à partir de mars 1991.
1994

Les ratings de la Banque

La première notation de la BCEE est attribuée par les agences de notation STANDARD & POOR’S et MOODY’S en 1994. Les excellents ratings obtenus à l’époque (AA+ par S&P et Aa1 par MOODY’S) ont permis à la BCEE de se classer parmi les banques les mieux cotées au monde.
1994

La Galerie d’Art 'Am Tunnel'

La Galerie d’Art contemporain 'Am Tunnel', située au Tunnel de la Banque, ouvre ses portes en 1994. Depuis lors, des expositions d’artistes mondialement connus y sont montrées.
1995

Le Musée de la Banque

Les guichets se situant au 1 Place de Metz ferment leurs portes en 1987 au profit de la création en 1995 d’un Musée de la Banque, à caractère didactique, présentant le métier de banquier, l’histoire de la Place financière du Luxembourg et l’histoire de la BCEE.
1996

Les premiers pas vers la banque électronique

En 1996, la BCEE lance son site Internet www.bcee.lu, ainsi que l’application S-Line, le premier produit de type PC-Banking en mode offline de la Banque, permettant d’effectuer les operations bancaires à domicile, à l’aide d’un ordinateur personnel.
1997

Plus de 1.000 milliards de francs luxembourgeois

Pour la première fois, la somme de bilan dépasse les 1.000 millards de francs luxembourgeois.
1999

Lancement de S-net

Lancement de S-net, le service Internet-Banking de la BCEE. Le succès auprès des clients dépasse toutes les attentes de la Banque.
2000

Espace Edward Steichen

La Galerie d’Art contemporain 'Am Tunnel' inaugure le nouvel espace Edward Steichen sous forme d’une exposition permanente, dédiée à l’oeuvre légendaire du photographe à renommée internationale, né sur le sol luxembourgeois.
2002

Introduction de l’Euro

Le 1er janvier 2002 est introduit l’Euro au Luxembourg. La BCEE, parfaitement préparée à cet événement, affirme dans la presse à juste titre : 'Passage à l’Euro réussi !'
2006

Société de Gestion indépendante

En 2006, la BCEE lance sa société de gestion indépendante 'Lux Investment Advisors (LIA)', qui changera de nom en 2011 pour devenir 'BCEE - Asset Management'.
2007

Débuts de la crise financière

En septembre 2007, la crise financière est déclenchée par des prêts "subprimes", que les emprunteurs, souvent de condition modeste, n'étaient plus capables de rembourser. La BCEE connaît cette même année un nouvel afflux, dû à un sentiment d’instabilité qui s’est installé auprès des investisseurs par rapport aux banques concurrentes de la Place Financière.
2014

Supervision européenne

Depuis novembre 2014, la BCEE tombe sous la supervision bancaire directe de la Banque Centrale Européenne , suite à la mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU), qui a pour principaux objectifs la sauvegarde et la solidité du système bancaire européen, ainsi que le renforcement de l’intégration et de la stabilité financière en Europe.
2015

Acquisition du bâtiment 'ARBED'

La BCEE acquiert en 2015 l’ancien bâtiment ARBED se situant sur le Plateau Bourbon. Cette acquisition permet certes d’agrandir les activités de la Banque, mais surtout d’enrichir son patrimoine architectural.
Aucun résultat